Continuer les achats

Accédez à mon panier

Addi chasse en pays Landais

* Champ obligatoire

Permis de chasse

Obtenir ma validation

Livre d'or

Aproche à Parentis en Born

L'ACCA de Parentis en Born ...

approche du chevreuil à Vielle-StGirons

Je garde de très bons souve...

Les alouettes aux pantes

La chasse à l'alouette aux filets horizontaux, les "pantes", se pratiquent depuis fort longtemps dans le Sud-Ouest. Elle tient une place importante dans l'histoire cynégétique car la chasse aux filets de la palombe, alouette, bécasse... était admise en tant que ressource alimentaire: "Car les pauvres, qui ne peuvent avoir ni chiens ni faucons pour chasser; n'y prennent pas moins grande plaisance, en même temps qu'ils y trouvent des moyens d'existence." (Henri de Ferrières, auteur du premier traité cynégétique en 1375).La chasse aux filets permettaient de nourrir les populations modestes, avant de devenir une activité lucrative, ce qui au vu des prélèvements, lui valut d'être progressivement interdite. L'alouette et la palombe dans le Sud-Ouest, sont les seuls oiseaux encore chassés au filet. 

La chasse à l'alouette, fait appel à toute l'ingéniosité des chasseurs, car il s'agit d'attirer les vols d'oiseaux, sifflet à la bouche à l'aide d'appelants, au dessus de la chasse. Quand les oiseaux sont à bonne distance, le travail au sifflet doit être combiné avec les appelants pour que les alouettes se posent sur le "sol". Ces "sols" sont les petites superficies sur lesquels on dispose à plat les filets qui se referment sur les oiseaux. 

La chasse de l'alouette se déroule sur un petit espace, l'alaoudère, où est disposée une cabane de branchage de feuillage et de fougères. A partir de cet abri, le chasseur (chioulayre) déclenche la fermeture des pantes composées de deux panneaux en vis-à-vis dont la surface ne doit excéder 100 m 2.